Le Soleil avait rendez-vous la Lune !

<p>
	Eclipse solaire annulaire - chapelet</p>
Une éclipse annulaire à la Réunion, un événement rare qu’il ne fallait pas manquer !

Dans leurs grands déplacements respectifs, il arrive que la Terre, la Lune et le Soleil soient parfaitement alignés et dans cet ordre. La Lune éclipse alors le Soleil. Cela se produit quelques fois chaque année. Mais comme le diamètre apparent de la Lune et du Soleil sont quasiment égaux pour un observateur sur Terre, une éclipse n’est visible que d’une bande à la surface de la Terre.

Au bon moment…

Pour ce 1er septembre 2016, la Réunion avait un rendez-vous historique en étant dans la bande où l’éclipse serait non pas totale mais annulaire.

Ce rendez-vous a d’ailleurs été magnifiquement préparé par les astronomes amateurs de la Réunion et en particulier Michel Vignand. Bravo !

À ma modeste échelle, je me suis équipé depuis quelques mois d’un filtre AstroSolar pour mon téléobjectif qui cette fois n’allait pas viser des oiseaux  mais le Soleil.

… et au bon endroit !

Oui, mais où s’installer !? Pour avoir l’anneau bien centré, il fallait être au Sud-Ouest de la Réunion, entre St-Pierre et l’Etang-Salé, donc au niveau de la mer.

Mais un essai préalable m’a déçu. Avec toute la hauteur de l’atmosphère-filtre à traverser et un vent fort, les turbulences atmosphériques sont importantes et dégradent la qualité des images… 🙁

Décision est prise de s’installer plus en altitude pour une meilleure qualité d’image mais pas trop loin du Sud pour garder l’anneau !

Et pour compliquer le tout, la couverture nuageuse est menaçante dans les Hauts du Sud-Est…

Un peu au (tré)pied levé, je suis gentiment accueilli chez Patrick au Tampon avec quelques nuages passagers heureusement vite dissipés.

<p>
	Eclipse solaire annulaire - superpose</p>

 

Un fabuleux spectacle, long et intense !

En prévision de l’assemblage de plusieurs photos, je fais des déclenchements réguliers en contrôlant régulièrement l’image prise par l’appareil photo. Je regarde aussi derrière les indispensables lunettes spéciales pour voir la rapprochement apparent de la Lune et du Soleil.

Au bout d’une heure, le phénomène devient sensible : bien sûr, la lumière baisse en intensité mais sa couleur change aussi et devient légèrement bleutée, pouvant évoquer l’ambiance précédant un cyclone. Et surtout la température diminue – on parle d’une baisse de 4°, et on remet un pull !

Et vient le moment magique du deuxième contact où la Lune est entièrement devant le Soleil. Je retiens mon souffle, me concentre sur cadrage, réglages et déclenchements ! Un coup d’œil sur l’écran, dans les lunettes et sur les jeunes et moins jeunes qui sont captivés durant quelques minutes puis arrive l’anneau quasi centré… Magique !!!

<p>
	Eclipse solaire annulaire - chapelet</p>

 

Souvenir d’une éclipse ancienne…

Cette belle observation rappelle un souvenir à la mère de mon hôte. Elle se remémore sa grand-mère qui lui racontait qu’étant petite fille elle avait été surprise par une nuit soudaine sur le chemin entre Le Tampon et Saint-Pierre où bœufs et humains étaient momentanément désemparés.

Il s’agissait probablement de l’éclipse totale du 18 mai 1901 qui est passée exactement sur la Réunion vers 8h du matin. Cette éclipse avait probablement été prévue par les calculs d’astronomes mais cette information était-elle arrivée jusqu’à la lointaine colonie de la Réunion ? et au Tampon ? qui n’était alors qu’un quartier de Saint-Pierre !

Quelle différence en un peu plus d’un siècle et quelques générations, que de progrès mais aussi que de désastres… (sans jeu de mot) Quel contraste aussi entre ce rendez-vous astronomique rare et immuable et notre activité humaine trop souvent frénétique…

Je m’imprègne de ces sensations intenses, peut-être pour en parler moi aussi plus tard ? peut-être aussi pour compléter mes photos dont je sais qu’elles ne seront guère plus qu’un souvenir de ce moment inoubliable…

Puis la Lune semble ressortir du Soleil. J’abandonne mes rêveries… mais pas mes photos ! En ce court après-midi d’hiver austral, lumière, chaleur et couleurs reviennent progressivement.

Et pourquoi pas une éclipse totale ?

Cette éclipse solaire aurait pu être totale mais la Lune était alors un peu trop éloignée de la Terre et nous est apparue légèrement plus petite que le Soleil (c’est bien sûr une apparence due aux distances respectives de la Lune et du Soleil !).

C’est bien dommage car les photos d’éclipses totales permettent de voir les éruptions solaires.

Des goûts et des couleurs…

Le filtre AstroSolar offre une protection parfaite du matériel et des yeux mais le Soleil apparait d’un blanc – bleuté peu habituel ! On parle de couleurs froides.

Mais à quelle couleur est-on habitué ? Quelle est la couleur réelle du Soleil puisque nous ne pouvons jamais le regarder sans lunettes spéciales !? Jamais ? sauf quand il est bas sur l’horizon et que sa lumière est suffisamment filtrée par l’épaisseur de l’atmosphère qui lui donne ses jolies et romantiques couleurs orangées.

En dehors du lever et du coucher de Soleil, le Soleil apparait en réalité plutôt blanc pour nos yeux et notre cerveau. Et la plupart des lunettes spéciales éclipses – mais pas toutes – sont teintées comme nos simples lunettes de soleil pour réchauffer les couleurs vers des tons orangés plus conformes à… nos attentes !

Alors, en dépit de toute rigueur scientifique, sur l’ordinateur, j’ai un peu triché et aussi poussé vers l’orange… sans excès ?

D’autres rendez-vous solaires ?

Après une pareille fête, on en redemande ! A quand la prochaine éclipse solaire ?

À la Réunion, il faudra être patient… 2267 !? (Patrick, nous artrouv’ ?)

Par contre, je prends rendez-vous en France métropolitaine pour la décennie magique avec trois éclipses solaires : éclipse solaire totale en 2081, éclipse solaire annulaire en 2082, éclipse solaire totale en 2090 !

Pour le matériel, je ne sais pas encore ce que je prendrai… et pour le billet d’avion, on m’a dit qu’il était un peu tôt pour réserver… Serai-je tête en l’air !? 😉

 

Plus d’informations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *