Faucon m’explique !

Oui, il faut qu’on (!) m’explique… comment de si jolis petits rapaces peuvent rester le plus souvent méconnus même parmi la communauté ornithologique à la Réunion. Quelques éléments recueillis ces dernières semaines…

Évidemment, ces faucons n’ont rien à voir avec notre bien connu unique rapace nicheur et endémique : le (ou la) papangue Circus maillardi, avec lequel la cohabitation est d’ailleurs souvent houleuse !

Deux espèces de faucons visitent la Réunion durant l’été austral :

  • le faucon concolore (Falco concolor), article à venir…
  • le faucon d’Éléonore (Falco eleonorae), article à venir…

Ces deux espèces sont proches dans leur répartition géographique en reproduction (bassin méditerranéen et Moyen Orient) et en hivernage (essentiellement Madagascar et la côte orientale de l’Afrique et donc quelques individus qui viennent sur notre ile perdue dans l’Océan Indien !). Même recherche alimentaire (petits oiseaux et insectes), même prédilection pour les perchoirs élevés, mêmes déplacements rapides du niveau de la mer aux plus hauts sommets et comportement grégaire font qu’on les rencontre souvent ensemble.

Pourtant des différences existent entre ces espèces et l’observation de leur comportement est un sujet passionnant !

Les lieux d’observations ne seront pas divulgués car ils sont en grande partie sur terrains privés. Je remercie d’ailleurs grandement les propriétaires et exploitants pour leur autorisation d’accès et leurs informations pertinentes.

Merci aussi à mes amis ornithos pour les observations partagées. Les patientes recherches sur le terrain ont été l’occasion d’entretenir ou nouer des contacts. Et finalement dans l’observation de la nature, partager est sans doute aussi intéressant que mettre un appareil photo sur le sujet !

Les sites respectifs de ceux qui sont sur la toile :

2 commentaires

  1. Très bien, sobre, essentiel et vrai!
    Je voulais faire un article pour le Chakouat mais je crois que je vais faire simple: je vais faire un bon vieux copier-coller!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *